ActionAid France Peuples Solidaires agit pour les droits et contre la pauvreté dans le monde.

A Dacca pour parler agroécologie et justice climatique

Vendredi, December 8, 2017 - 15:09

Du 27 novembre au 1er décembre 2017 s’est tenue à Dacca au Bangladesh, la première réunion de la plateforme d’ActionAid sur les moyens de subsistance résilients et la justice climatique. L’équipe permanente d’ActionAid France - Peuples Solidaires y était représentée par Sébastien.

Dans sa nouvelle stratégie, ActionAid a inclus les objectifs suivants : des moyens de subsistance résilients pour les communautés vulnérables, la justice climatique, la souveraineté alimentaire, l'agroécologie, les droits aux ressources naturelles et la défense des biens communs.

A la poursuite de ces objectifs, la plateforme Resilient Livelihoods and Climate Justice d’ActionAid (RLCJ) regroupe des membres de 32 pays à travers le monde. Elle a tenu sa première réunion fin novembre 2017 au Bangladesh et réuni plus de 60 participant·e·s de 25 pays, dont des membres du secrétariat international d’ActionAid.

Des membres de communautés bengalis partenaires d’ActionAid Bangladesh ont participé à cette rencontre pour partager leurs expériences de terrain en matière de résilience aux changements climatiques.

Amra Kaj Kori (AKK), a fait part de ses expériences communautaires de protection collective des inondations et de mise en place d’une foresterie sociale.

Matarbari Union Moheskhali Upazila de Cox's Bazaar a partagé ses expériences de plaidoyer et de protestation contre le projet gouvernemental de centrale électrique à charbon.

Fulchori Lalmoirhat a partagé ses expériences sur l'utilisation de pratiques agroécologiques durables et résilientes aux changements climatiques, notamment pour la production de curcuma et de riz.

Ces représentantes de communautés ont également présenté les processus de réflexion-action mis en place par le mouvement paysan KKM et des initiatives communes autour de la gestion de l'eau comme le Musée de l'eau.

Des représentant·e·s des autres plateformes d’ActionAid étaient présent·e·s, en particulier pour envisager des passerelles avec les dynamiques autour de la jeunesse.

La réunion a permis aux participant·e·s de s’accorder sur des priorités spécifiques pour les trois prochaines années et d'activités clés pour 2018.

La plateforme a ainsi défini ces 4 priorités spécifiques pour un travail conjoint :

  1. Contester les fausses solutions aux changements climatiques et proposer des alternatives.
  2. Renforcer le dialogue avec les mouvements sociaux.
  3. Défendre un programme progressiste en matière de droits humains et, le cas échéant, en matière d’objectifs de développement durable.
  4. Plaider pour davantage de finances publiques pour la résilience.